Ransomware

Don't be held hostage

Explore SolutionsGet Immediate Help

Connaissez votre ennemi

21 % des entreprises ont été victimes d’un ransomware au cours de l’année passée. Ne rejoignez pas le club !

Know Your Enemy

66% of organizations fell victim to ransomware last year. Don’t join the club.

Remote Ransomware

Around 60% of human-operated ransomware attacks now involve malicious remote encryption. Learn the latest about this prevalent ransomware attack vector. 

 

Remote Ransomware PDF

Formez votre entreprise

Le point de départ de nombreuses attaques de ransomwares est un simple email malveillant. Les attaquants savent qu’il suffit qu’une seule personne baisse sa garde pour réussir à s’introduire dans votre entreprise.

Notre kit anti-ransomware pédagogique met à la disposition des responsables informatiques des ressources gratuites pour former vos utilisateurs sur le risque des ransomwares, avec une checklist organisationnelle, des posters pour sensibiliser à la sécurité et une vidéo éducative pour les employés.

Télécharger le toolkit

Déployez une protection de classe mondiale

Les attaques de ransomwares mobilisent souvent de nombreuses techniques avancées associées au piratage en temps réel. Pour réduire les risques d’être pris en otage, vous avez besoin d’une protection avancée qui surveille et protège l’ensemble de la chaîne d’attaque.

Ransomware documentary video

 

 

Think You Know Ransomware?

A gripping documentary that delves into the alarming realities of ransomware, revealing the far-reaching consequences that affect both business owners and society at large.

Watch All Episodes

Appliquez en permanence les bonnes pratiques

Suivez ces conseils pour réduire les risques de subir une attaque :

  • Utilisez l’authentification multifacteurs (MFA)
  • Utilisez des mots de passe complexes, administrés à l’aide d’un gestionnaire de mots de passe
  • Limitez les droits d’accès et donnez aux utilisateurs et aux administrateurs uniquement les droits d’accès dont ils ont besoin
  • Faites des sauvegardes régulières, et gardez-les hors site et hors ligne, là où les attaquants ne peuvent pas les trouver
  • Mettez à jour les correctifs régulièrement et souvent. Les ransomwares comme WannaCry et NotPetya s’appuient sur des failles non corrigées pour se propager dans le monde entier.
  • Verrouillez votre protocole RDP. Désactivez-le si vous n’en avez pas besoin, et si vous ne pouvez pas vous en passer, utilisez la restriction de débit, l’authentification multifacteurs (2FA) ou un VPN.
  • Assurez-vous que la protection antialtération est activée, car Ryuk et d’autres ransomwares tenteront de désactiver votre protection Endpoint.

* L’état actuel de la sécurité Endpoint, Sophos, 2018