MS13-041 - Vulnerability in Lync Could Allow Remote Code Execution (2834695)

Pour plus d'explications, cliquez sur un terme mis en surbrillance. Pour obtenir plus d'informations, veuillez contacter le support technique.

Détails
Nom/brève description de la vulnérabilité MS13-041 - Vulnerability in Lync Could Allow Remote Code Execution (2834695)
Nom CVE/CAN Aucun nom CVE/CAN
Niveau de menace par l'éditeur Important
Niveau de menace par les SophosLabs Medium
Solution MS13-041
Description de l'éditeur This security update resolves a privately reported vulnerability in Microsoft Office. The vulnerability could allow remote code execution if an attacker shares specially crafted content, such as a file or program, as a presentation in Lync or Communicator and then convinces a user to accept an invitation to view or share the presentable content. In all cases, an attacker would have no way to force users to view or share the attacker-controlled file or program. Instead, an attacker would have to convince users to take action, typically by getting them to accept an invitation in Lync or Communicator to view or share the presentable content.
Commentaires des SophosLabs As this vulnerability was privately disclosed, and it also would require users to accept a Lync or Communicator request, the chances of the vulnerability occurring has been largely mitigated. Nevertheless, Sophos rates this vulnerability as Medium as it is a remote code excecution threat.
Résultat des tests des SophosLabs Aucun résultat de test des SophosLabs
Failles connues Aucune faille connue
Premier échantillon observé Aucun échantillon
Date de découverte 14 mai 2013
Logiciels affectés Microsoft Communicator 2007 R2
Microsoft Lync 2010 (32-bit)
Microsoft Lync 2010 (64-bit)
Microsoft Lync 2010 Attendee (admin level install)
Microsoft Lync 2010 Attendee (user level install)
Microsoft Lync Web Access 2013
Références
Crédits
  • MAPP
Révisions
  • May 14, 2013 - Initial analysis written

Définition des termes

Nom/brève description de la vulnérabilité :

L'identifiant de l'éditeur accompagné d'une brève description du type d'attaque.

Nom CVE/CAN :

Nom CVE attribué. Si un nom CVE n'existe pas, c'est le nom CAN qui sera utilisé jusqu'à l'attribution d'un nom CVE.

Niveau de menace par l'éditeur :

Niveau de menace attribué par l'éditeur.

Niveau de menace par les SophosLabs :

Niveau de menace attribué par les SophosLabs.

  • RISQUE FAIBLE - Il y a peu de chances que le programme malveillant exploite activement cette vulnérabilité.
  • RISQUE MOYEN - Il est possible que le programme malveillant exploite activement cette vulnérabilité.
  • RISQUE ÉLEVÉ- Il est fort possible que le programme malveillant exploite activement cette vulnérabilité.
  • RISQUE CRITIQUE - Il y a une forte certitude que le programme malveillant va exploiter activement cette vulnérabilité.

Solution :

L'identifiant de correctif fournit par l'éditeur et la solution conseillée ou toute autre solution qui s'applique.

Description de l'éditeur :

Résumé, par l'éditeur, des causes et des conséquences potentielles de la vulnérabilité.

Commentaires des SophosLabs :

L'opinion et les observations des SophosLabs sur la vulnérabilité en question.

Résultat des tests des SophosLabs :

Détails des tests effectués en laboratoire, si applicable. Veuillez noter que l'environnement de test en laboratoire peut être considérablement différent d'un environnement utilisateur.

Failles connues :

Liste des identités des failles connues, si applicable.

Premier échantillon observé :

Date du premier échantillon observé par les SophosLabs.

Date de découverte :

Date de publication du premier avis de sécurité.

Logiciels affectés :

Versions des plates-formes et des logiciels vulnérables.