Hacktivisme

Les hacktivistes s'attaquent à des entreprises, des gouvernements, des organisations ou des individus pour des raisons politiques.

En infectant des pages web, en redirigeant le trafic, en lançant des attaques par déni de service et en dérobant des informations, ces groupes cherchent avant tout à se faire remarquer.

Le groupe hacktiviste LulzSec a dominé les médias en 2011 pour ses attaques contre entre autres Sony, PBS, le sénat américain, la CIA, le sous-traitant du FBI InfraGuard et bien d'autres, avant de se dissoudre au bout de 50 jours d'activité.

Anonymous, un groupe de piratage international, prétend que ses actions appellent à la désobéissance civile. Par exemple, le groupe Anonymous est soupçonné d'avoir mis hors service des sites à El Salvator, en Israël et à Toronto par le biais d'attaques par déni de service. Les pirates associés au groupe ont également disséminé les adresses de 90 000 membres du personnel militaire américain suite à l'attaque de Booz Allen Hamilton.

La diversité des cibles porte à croire que n'importe quelle institution est susceptible d'être visée, bien qu'une proportion infime d'entre elles ait réellement subi des attaques d'hacktivistes. Il est important de noter que de nombreux membres de LulzSec et d'Anonymous ont été arrêtés par les autorités.

Le chiffrement est de loin la meilleure façon de se protéger contre les hacktivistes et l'accès non-autorisé aux données sensibles.

télécharger Dictionnaire des menaces : les menaces de A à Z
Téléchargez-le dès maintenant