Cheval de Troie de porte dérobée

Un cheval de Troie de porte dérobée permet à une personne de prendre le contrôle de l'ordinateur d'un autre utilisateur via Internet.

A l'instar de n'importe quel cheval de Troie, le cheval de Troie de porte dérobée peut apparaître comme un logiciel légitime et ne provoque ainsi aucune méfiance. Aussi, et cela est de plus en plus fréquent, l'utilisateur permet l'installation du cheval de Troie en suivant un lien contenu dans un message de spam ou en visitant une page Web malveillante.

Une fois que le cheval de Troie est exécuté, il s'ajoute au programme de lancement de l'ordinateur, et attend que l'utilisateur se connecte à Internet. Lorsque l'ordinateur est mis , l'auteur du piratage est libre de mener à bien ses opérations frauduleuses, notamment d'exécuter des programmes sur l'ordinateur infecté, d'accéder à des fichiers personnels, de modifier et de charger des fichiers, d'enregistrer les saisies clavier de l'utilisateur ou d'envoyer des messages de spam.

Parmi les chevaux de Troie de porte dérobée les plus célèbres, l'on peut citer Netbus, OptixPro, Subseven, BackOrifice et, plus récemment, Zbot ou ZeuS.

Pour échapper aux chevaux de Troie de porte dérobée, il est conseillé de rester à jour des correctifs les plus récents (afin de corriger les vulnérabilités du système d'exploitation) et d’avoir un logiciel antispam et antivirus à jour. Il est également recommandé d'utiliser un pare-feu qui puisse empêcher les chevaux de Troie d'accéder à Internet dans le but d'entrer en contact avec le pirate.

télécharger Dictionnaire des menaces : les menaces de A à Z
Téléchargez-le dès maintenant