Que sont les virus, les malwares et les vulnérabilités ?

Les virus et autres types de malwares sont des programmes logiciels malveillants qui exploitent les vulnérabilités d'un autre programme (par ex. un exploit) pour causer des dommages ou usurper des données.

Les malwares exploitent des failles ou des faiblesses dans le code logiciel. Les développeurs de logiciels fournissent des correctifs pour résoudre ces problèmes, mais jusqu'à ce que le correctif soit appliqué, le logiciel demeure vulnérable et peut être infecté par des malwares.

Les malwares utilisent de nombreux vecteurs pour se frayer un chemin et infecter les logiciels : réseau Internet, messageries électroniques, téléchargement de fichiers, périphériques de stockage amovibles, applications ou autres vecteurs. Une fois téléchargés, ils peuvent usurper des données, accaparer des ressources et/ou entraver le fonctionnement de la machine jusqu'à son éradication.

Les cybercriminels sont connus pour s'attaquer aux vulnérabilités inconnues lors de ce que l'on appelle les attaques du jour zéro. Cela signifie que le fournisseur du logiciel ignore la vulnérabilité et n'a donc aucune opportunité de créer de correctif ni d'informer les utilisateurs. Les attaques du jour zéro sont particulièrement dangereuses car elles se propagent rapidement sur l'ensemble du réseau. Nous recommandons aux entreprises de mettre en œuvre des procédés fiables de mise en application des correctifs afin de minimiser les vulnérabilités. Nous conseillons également la mise en place d'une protection antivirus capable de détecter les menaces du jour zéro et de couvrir les différents vecteurs susceptibles de relayer des attaques. Une solution antivirus complète met à jour le code logiciel en temps réel pour offrir une protection optimale contre les malwares sur le web, tout en assurant des contrôles de l'accès réseau, des applications, des périphériques et des types de fichiers non autorisés.

download Téléchargez notre outil gratuit de suppression des virus
Découvrez ce que votre antivirus actuel n'a pas su détecter.