Sophos Server Protection : sécurité des serveurs, performances préservées et administration simplifiée

septembre 12, 2013 Sophos Press Release

Paris  le 12 septembre 2013 – Sophos annonce aujourd’hui le lancement de Sophos Server Protection, une solution antivirus simple d’utilisation, conçue pour les serveurs et capable de protéger les données sans compromettre les performances. C’est le tout dernier-né de la gamme des solutions Sophos qui apportent une protection simple et complète pour les serveurs, le réseau et les équipements des utilisateurs.

Les professionnels de l’informatique sont confrontés à de nouveaux défis : à mesure que les migrations vers les serveurs virtuels sont de plus en plus fréquentes et que le nombre de menace se multiplie, ceux-ci doivent conserver les performances des serveurs tout en maintenant la sécurité à son niveau maximum.

Sophos Server Protection répond à ces problématiques grâce à sa technologie antivirus sans agent pour vShield et à un client antivirus complet pour Windows, Linux, Mac et UNIX, regroupés dans une solution unique, administrable de façon centralisée.

John Shaw, Vice-Président  Product Management de Sophos explique : « les serveurs ont besoin d’une excellente protection contre les malwares. Cependant, gérer cette protection tout en conservant les performances des serveurs dans des environnements multiples rend la mission d’autant plus complexe. Nous nous sommes concentrés sur l’essentiel : les performances serveurs et la sécurité. La console unique, centralisée et simple d’utilisation de Sophos Server Protection permet d’attribuer des politiques, de visualiser les alertes et d’éditer des rapports et ce, sur plusieurs plates-formes. L’habituel cauchemar des professionnels de l’IT, le système de licences, a été simplifié : un serveur, une licence, n’importe quelle plate-forme. »

Par rapport aux solutions antivirus classiques, Sophos Server Protection permet aux systèmes physiques ou virtuels de consommer moins de ressources.  La technologie d’analyse sans agent via vShield Endpoint permet d’éliminer les problèmes de surcharge dus aux mises à jour ou aux vérifications simultanées. Chaque machine virtuelle Windows est ainsi protégée sur le système hôte via une appliance de sécurité virtuelle et centralisée.

Les systèmes n’étant pas équipés de vShield bénéficient, eux, d’un client optimisé en performances. Des fonctionnalités avancées comme le HIPS, le contrôle applicatif et le contrôle des périphériques sont également incluses sur certaines plates-formes.

Sophos Server Protection est compatible avec de nombreuses gammes de serveurs et de plates-formes de virtualisation dont Windows, Linux, UNIX, Mac, Hyper-V, vSphere/ESX/ESXi et XenServer.

Elle protège contre les menaces connues et inconnues, grâce notamment à une communication en temps réel avec les SophosLabs. Le client Windows apporte également des niveaux supplémentaires de sécurité comme le HIPS, le contrôle applicatif et l’évaluation des correctifs de sécurité.

 « Sophos Server Protection sécurise les serveurs, en toute simplicité. Chez Sophos, nous pensons que pour fonctionner, une solution de sécurité efficace ne nécessite pas nécessairement l’attention permanente de toutes les équipes IT. Sophos Server Protection protège les données sensible de votre entreprise sans entamer les performances ou complexifier inutilement la mission de l’administrateur. » conclue John Shaw.

Sophos est partenaire Elite de la VMware Technology Alliance.